vendredi 26 juin 2009

Impatiens d'intérieur au nom mystère

Depuis des années, je cultive dans mon appartement une potée d'impatiens à fleurs rose tyrien dont je n'ai jamais réussi à connaître le nom.

Cette impatiens n'est jamais proposée dans les points de vente de jardinage. On s'échange des boutures de tiges, qui reprennent facilement dans un verre d'eau. Quand la plante se plait, elle peut former des grosses touffes de près d'un mètre de hauteur et d'envergure couvertes en permanence de fleurs.

Pas difficile, elle supporte d'être taillée pour garder un port plus compact et ne pas devenir trop envahissante. La sécheresse excessive de l'air de la pièce peut entraîner de graves attaques d'araignées rouges en hiver quand le chauffage fonctionne. Mais des douches répétées arrivent à éliminer les intrus.

On la rencontre au hasard d'une boutique de coiffeur ou d'un pressing. Certains la dénommment "goutte de sang", moi impatiens, impatience... Une plante d'intérieur facile dont je ne passerais pas...

10 commentaires:

Anonyme a dit…

bonjour Alain, je te rejoins sur la facilité d'implantation de l'impatiens dont j'adore les floraisons aléatoires, je crains le manque d'eau et donc je garde toujours une tige en réserve dans un vase, un beau jour je plante et puis j'en coupe une autre... simplissime impatiens. amicalement (M.S. du cpj blog Vin&Chère).

Plantine a dit…

Bonjour Alain,
Marrant ça, j'en ai parlé sur mon petit blog il y a quelques jours dans l'article 'Savoir bien arroser'.
C'est effectivement une bouture que m'avait donnée la femme de mon Gardien. Lui, la trouvait trop encombrante ! et quelques temps plus tard, moi aussi, j'ai fini par la donner parce que je n'arrivais pas à la 'contenir'.
Ce que j'ai trouvé de plus approchant sur ne Net, c'est Impatiens walleriana, mais c'est pas évident.
La tienne est très belle et me rappelle vraiment celle que j'avais.
Je peux dire que nombreux sont ceux (et celles) qui en ont profité tellement elle pousse. Je la taillais sévèrement mais rien à faire, elle repartait de plus belle. Comme dit Anonyme : simplicime !

Richard Dhennin "grillagiste" a dit…

des chances que ce soit une hybride.
Voir x walleriana magenta giant ou coast rose.
Il y en a tellement que ce n'est pas évident...

Kristin a dit…

une grande classique , c'est vrai...mais tellement facile!

Alain of Paris a dit…

Elle ressemble beaucoup en effet aux hybrides de l'impatiens Walleriana qui nous sont proposés pour les jardins. Notamment aux grands hybrides que l'on arrive encore à trouver sur le quai de la Mégisserie. Le mystère de son origine reste entier...

Mlle brindille a dit…

Toujours sympa d'avoir une plante facile sous la main et dont on peut offrir des boutures de temps à autre...

laurent a dit…

En effet, avec "l'ortie" (un coleus classique "brun - bordure verte - coeur rose", la "mère de famille" (ou plante-araignée - chlorophytum), les "couteaux" (ou "langues de belle-mère" - sansevière) et quelques-autres (misères...), elle fait partie de ces classiques qui ont bercé notre enfance, tellement résistantes qu'elles en sont quasi invendables ;-)

laurence a dit…

Bonjour,
J'en cherche partout de cette impatiens, et je n'en trouve pas.
Pourrais-je solliciter ta gentillesse pour m'en envoyer une bouture. Si tu es d'accord, tu peux m'envoyer un mail à laurence.grafteaux@gmail.com que je te donne mon adresse, je te rembourserai les frais de port bien sûr !!!
Merci et à bientôt
Laurence

Alain of Paris a dit…

L'envoi risque d'être difficile, comme pour de nombreuses impatiens; les tiges charnues pourrissent très vite, de même que les feuilles. Où habites tu ?

zatlap a dit…

Bonjour,
Je recherche une pousse de cette plante. Ici Bruxelles. Comment faire ??? merci