samedi 28 février 2009

Green attitude : dormir sur les fleurs de pavots

Que diriez-vous de dormir la tête sur des fleurs ? C'est ce que vous propose Beauvillé avec son coussin à motifs de pavots dans des tons de vert très reposants.Le satin est traité anti-tache : les liquides perlent en surface et la poussière n'adhère pas au tissu.

Journées hellébores au Jardin de Campagne (95)

Tous les samedis du 28 février au 28 mars 2009, Nathalie Becq vous reçoit dans sa pépinière Le Jardin de Campagne pour des journées consacrées aux hellébores, ces belles messagères du printemps.Rendez-vous de 10 h à 18 h,
Au 13, rue de Butel, 95810 Grisy-les-Plâtres.
Renseignements au 01 34 66 62 87 ou sur le site www.jardindecampagne.com

1er mars : fete des grands-meres

Demain dimanche 1er mars, c'est la fête des grands-mères ! Surtout, on n'oublie pas...
(Affiche de la communication Val'hor)

vendredi 27 février 2009

'Snow Bells', clématite belle en hiver

De la mi-janvier à la mi-mars, la clématite 'Snow Bells' se parent de clochettes blanches lumineuses et parfumées, subtilement teintées de vert et nichées dans un feuillage persistant élégant.

Lancée en 2007 au Royaume-Uni, la clématite 'Snow Bells', poétiquement dénommée "clochettes des neiges", est le résultat de croisements entre les clématites sauvages découvertes dans les forêts des hauts plateaux d'Asie, avec des variétés plus traditionnelles. Adulte, elle peut couvrir une surface d'environ 3 mètres de hauteur sur 2 mètres de largeur.

Comme la plupart des clématites, elle apprécie une exposition ensoleillée non brulante, avec de l'ombre à son pied (disposez une tuile ou des plantes vivaces à feuillage persistant). Elle peut se cultiver dans un gros pot, assez profond.

Cette belle clématite est disponible en exclusivité dans les magasins Jardiland, en pot de 2 litres pour un prix de 12,99 euros.

mardi 24 février 2009

Bouquet de protéa et autres Protéacées

Une petite vidéo pour vous faire découvrir un bouquet de fleurs de Protéacées, vu au Salon du Végétal d'Angers la semaine dernière.

video

La plus grosse fleur dans les tons de rose nacré est celle du Protea King. Toutes ces fleurs exotiques hautes en couleurs et très graphiques tiennent longtemps en bouquet. Elles sont proposées de la fin de l'été (septembre) à la fin de l'hiver notamment, ce qui correspond au printemps et à l'été dans l'hémisphère sud, l'Afrique du Sud étant le pays d'origine des protées.

samedi 21 février 2009

Le nouveau jardin ecologique

Et oui, il arrive enfin ce nouveau "bébé", rédigé avec d'autres plumes expertes et passionnées de jardinage pendant de longs mois. Un nouveau livre pour moi, pour les neuf auteurs ici dirigés par Jean-Paul Collaert, 544 pages pour vous guider.

(Format : 21,5 x 27,5 cm, 544 pages, 35 euros)

26 chapitres qui abordent le jardin sous un nouveau jour : de la maison avec sa terrasse et la piscine jusqu'au petit verger au bout du terrain, en passant par le potager, l'espace des enfants, le coin des ruches ou des poules, les massifs de fleurs ou le carré d'aromatiques... Toujours avec une approche écologique pour un environnement accueillant et sain : le jardin, c'est aussi pour les enfants, les oiseaux, les amis, les papillons...

Pour qui ? Tous les jardiniers, débutants ou confirmés, soucieux de leur santé et de celle de la nature, pour qui le jardin est un art de vivre.

Les points forts : le plaisir avant tout ! Le jardinage éveille parfois de mauvais souvenirs : corvées de tonte, arrachage de mauvaises herbes… Ajustons aujourd’hui nos capacités physiques, notre temps disponible, notre budget et nos compétences à nos envies. Le maître mot est plaisir.

Faire beau dès le départ : il s’agit d’offrir un voyage au jardin, quelle que soit la taille de celui-ci : depuis un simple pot jusqu’à la prairie fleurie, en passant par la terrasse, le potager ou le carré des ruches… du plus près au plus loin, en fonction de l’espace disponible et des priorités.

Un ouvrage pour transmettre : c'est une véritable bible pour vous accompagner dans tous vos projets jardin et découvrir les nouvelles pratiques d’aujourd’hui. Des conseils par centaines, des idées, des tours de main pour se simplifier la vie.

J'attends vos commentaires, vos remarques...
Et retrouvez toutes les parutions des Éditions Rustica sur
www.rustica.fr

vendredi 20 février 2009

Conference sur les abeilles avec Natureparif

Natureparif organise une conférence publique sur les pollinisateurs sauvages, le samedi 21 février de 14 h à 17 h.On parle de plus en plus du déclin inquiétant des insectes pollinisateurs, au premier desquels on compte les abeilles sauvages… Mais qui sont ces insectes ? Comment les reconnaître ? Pourquoi sont-elles indispensables, comment les préserver, comment les favoriser ?

Cette conférence vous propose un tour d'horizon du monde des abeilles sauvages, souvent oubliées au seul profit de l'abeille domestique : leur rôle de pollinisateur, leur biologie et leur écologie, la préservation des espèces et la gestion des milieux en faveur de ces indispensables auxiliaires.

Cette conférence sera animée par Serge Gadoum, chargé de projet " Pollinisateurs sauvages " à l'Office Pour les Insectes et leur Environnement (OPIE).

Dans les locaux de Natureparif, au 84, rue de Grenelle, 75007 Paris.
L'entrée est libre.

Botanic au Salon de l'Agriculture

Le Salon International de l'Agriculture débute demain, samedi 21 février 2009. L'enseigne de jardineries Botanic vous y attend pour des ateliers d'éco-jardinage, des conférences sur les abeilles et la découverte de la pomme bio Juliet.

A l’occasion du SIA 2009, Botanic illustre plus que jamais sa position en faveur du jardinage écologique en proposant sur son stand un programme d’animations et de rencontres à destination de toute la famille.

1- Découverte de la pomme bio Juliet avec l’association Les Amis de Juliet :Juliet est une nouvelle variété de pomme produite exclusivement en agriculture biologique. Sélectionnée pour ses qualités gustatives et sa résistance naturelle à certains ravageurs et maladies, elle constitue un fruit d’un type nouveau : bicolore rouge très strié lumineux et brillant sur fond jaune, elle est ferme, croquante, juteuse et sucrée. Sa forme est irrégulière et un peu aplatie, de bon calibre. À noter également : sa très bonne conservation (5 à 6 mois). La pomme Juliet est disponible dans tous les marchés bio des magasins botanic. L’arbre fruitier sera quant à lui référencé dès cet automne en exclusivité chez Botanic. Avec l’association Les Amis de Juliet, Botanic organise sur son stand plusieurs séances d’animations-dégustations.
Samedi 28 février et dimanche 1er mars :
Découverte de la pomme bio Juliet avec l'association "Les Amis de Juliet"
10/12h et 15/17h - Animations et dégustations.

2- Témoignages des apiculteurs de l’UNAF pour la survie des abeilles :
(Photo M. Mary / UNAF)
Tout au long de la semaine, Botanic met en place sur son stand un programme d'interventions animées par des apiculteurs de l'UNAF afin de présenter le rôle des abeilles dans l'environnement et les menaces qui pèsent sur elles.
Samedi 21 février :
"Le rôle de l'abeille dans notre environnement et les menaces qui pèsent sur elle"
10h - Animation avec Gilles et Edith de Khovrine, apiculteurs UNAF.
15h - Animation avec Amélie Cohen, apicultrice UNAF.
Dimanche 22 février :
"La vie dans la ruche"
11h30 - Animation avec Félix Gil, apiculteur UNAF.
Mercredi 25 février :
"Le rôle de l'abeille dans notre environnement et les menaces qui pèsent sur elle"
15h - Animation avec Amélie Cohen, apicultrice UNAF.
Vendredi 27 février :
"Le rôle de l'abeille dans notre environnement et les menaces qui pèsent sur elle"
11h et 15h - Animations avec Charlotte Chiarelli, apicultrice UNAF.

3- Ateliers d’éco-jardinage pour adopter de nouveaux gestes au jardin :
Du lundi 23 au vendredi 28 février, Botanic organise un cycle d’ateliers d’éco-jardinage à la fois pratiques et théoriques sur les thèmes du potager bio, du compostage et de la biodiversité au jardin.
Lundi 23 et mardi 24 février :
"Le compostage, le potager bio et la biodiversité au jardin"
10h, 14h et 16h - Ateliers d’éco-jardinage avec les jardiniers Botanic.
Mercredi 25 février :
"Le compostage, le potager bio et la biodiversité au jardin"
10h et 16h - Ateliers d’éco-jardinage avec les jardiniers Botanic.
Jeudi 26 février :
"Le compostage, le potager bio et la biodiversité au jardin"
10h, 14h et 16h - Ateliers d’éco-jardinage avec les jardiniers Botanic.

Rendez-vous du 21 février au 1er mars 2009,
Paris, porte de Versailles,
Hall 2.2, allée E, stand n° 10.

jeudi 19 février 2009

Nouvelles manifestations annoncees

Après quelques jours d'absence passés à Angers pour visiter le Salon du Végétal, rendez-vous incontournable pour les professionnels de l'horticulture, je reprends ma vie parisienne et mes activités de blogueur. Et je viens d'ajouter quelques nouvelles affiches de manifestations.

La liste des manifestations "jardin" qui vont se dérouler à Paris et en Île-de-France s'allonge de plus en plus ! Sur la droite de la page principale de ce blog, vous avez les affiches de certains de ces rendez-vous, celles que j'ai pu récupérer ou obtenir. Quand vous cliquez sur l'affiche, vous accédez directement au site Internet qui présente la manifestation avec tous les détails (quand il existe un site Internet bien sûr).

Avis aux organisateurs de salons, de foires, d'expositions, de bourses ou de trocs aux plantes,
n'hésitez surtout pas à m'envoyer des informations
sur vos futurs évènements parisiens ou franciliens s'ils concernent le jardin, la nature et l'environnement en priorité, mais aussi tous les univers proches dont j'ai déjà pu parler sur ce blog.

mercredi 18 février 2009

Mon clivia panache, mon prefere

Lentement mais sûrement, mon pied de clivia à feuilles panachées prend de l'ampleur et donne de nouvelles feuilles. C'est ma plante d'intérieur préférée (enfin une de mes préférées) !J'ai acheté ce clivia très rare en France à un passionné qui vit en Chine il y a déjà six ans. Il était tout petit, quelques centimètres à peine avec deux feuilles minuscules. Hors de prix bien sûr, la rareté se paye très cher... Et encore, ce n'est pas un de ces hybrides "parfaits" vendus à des prix faramineux et que s'arrachent les plus grands collectionneurs dans le monde.J'aimerais bien maintenant me procurer un ou deux pieds des variétés à feuillage très court et large (nommé Daruma au Japon). Mais il faut savoir patienter...

mardi 17 février 2009

Germination de la chayotte

La chayotte (Sechium edule) a la particularité de germer même quand elle n'est pas dans la terre ou dans l'eau.Voici un fruit, une chayotte (ou chouchou, christophine), qui a déjà émis une jeune pousse feuillée et quelques racines alors qu'elle était à l'air libre chez moi. Parfois cela se produit dans le cageot chez le commerçant tellement la germination est rapide et facile.

2 solutions ensuite :
- installer la chayotte dans un récipient rempli d'eau pour que les racines s'y développent. Culture éphémère qui n'est pas dénuée d'intérêt. Mais la chayotte boit beaucoup, comme une patate douce d'ailleurs, donc il va falloir ajouter de l'eau très fréquemment, surtout en été.
- planter la chayotte dans un pot assez large car la plante développe des tiges vite imposantes. Prévoyez un bon terreau, bien drainé. Si vous aimez les plantes retombantes, laissez courir les tiges, sinon prévoyez un tuteurage (pas un petit tuteur, un vrai piquet d'un mètre de longueur au moins). En fait, la plante émet des grandes vrilles sur ses tiges et a tendance à s'accrocher au moindre support à sa portée... En été, la potée peut être transplantée au potager, en plein soleil, où elle prendra des proportions dignes d'une belle courge coureuse (ce sont des plantes de la même famille, les Cucurbitacées). Pour soutenir son beau feuillage opulent, rien de tel qu'un treillage en fer à béton. Il faut prévoir au moins 2 m x 2 m de surface !

Lampadaires "nature" d'Acrila

Invitez un coin de nature permanent dans votre salon avec ces deux lampadaires conçus par Acrila.Le pied de chacun des lampadaires est en acrylique transparent avec un motif imprimé de Lucky Bamboo sur le premier, d'herbes folles sur le second.Puissance de l'ampoule : 60 W (la lumière diffusée est douce, lumière d'ambiance).
Dimensions du lampadaire : pied de 15 mm d'épaisseur, 175 x 23 x 30 cm.
Prix : 470 euros.

lundi 16 février 2009

Series limitees de l'Atelier Paul Louis Duranton

Paul Louis Duranton réalise des écosculptures uniques qui mettent en scène la nature dans l'écrin d'une sculpture rocheuse distribuant harmonieusement les espaces pour l'eau, les plantes et les animaux.

Paul Louis Duranton propose des séries limitées d'écosculptures. Ces créations sont réalisées à la main, en petites séries dans son atelier et livrées pour la plupart par colis, en kit, avec un montage et une mise en route simplifiée.
Micromega
Cette écosculpture, dernière invention de l'Atelier Paul Louis Duranton, se caractérise par :
- ses dimensions minimalistes (10x20x10cm),
- sa simplicité absolue de fonctionnement (entretien quasi nul, irrigation de la plante par capillarité),
- sa durabilité (capacité d'auto-reconstitution de la flore et de faune - théoriquement immortelle) selon le principe d'un écosystème,
- sa symbolique écologique (écosystème autonome néccessitant aucune assistance électrique),
- son implication directe dans la préservation de l'environnement par un soutien à l'association Mauritius Marine Conservation Society qui agit pour la préservation des récifs coralliens et des mammifères marins à l'Ile Maurice, avec un versement de 5 euros à chaque vente.
Prix : 224 euros livré par colis sous 10 jours.

L'îlot
Ce véritable petit aquarium-bijou peut être peuplé de poissons tropicaux tels que les guppies Endler, de crevettes (Red Crystal ou Red Cherry) et de coquillages nettoyeurs. Cette écosculpture contient une micro-pompe à l'origine de la cascade assurant l'oxygénation et la filtration. La végétation terrestre ne nécessite aucun entretien car les racines sont en contact avec l'eau de la cascade. La symbiose entre la flore et la faune est ainsi atteinte assurant une dépollution naturelle de l'eau et donc un très faible entretien. L'éclairage intégré est téléscopique pour suivre la croissance des plantes et il apporte l'énergie minimale au développement du végétal tout en participant à l'esthétique de l'ensemble.
Objet design, écosystème-tamagocchi ou jardin sauvage d'intérieur, L'Îlot
est livré avec ou sans fond bleu turquoise, en kit avec plantes terrestres et aquatiques, sable et notice d'utilisation, dans un colis protecteur isotherme. Par respect pour les poissons et crevettes, ces derniers ne sont pas fournis. Ils peuvent être introduits dès que l'équilibre biologique est atteint, c'est-à-dire après 1 mois de fonctionnement.
Prix : 850 euros en kit, livraison en colis isotherme comprise.

BoBio

Contrairement aux végétalisations verticales actuelles, BoBio ne nécessite pas d'apport d'engrais et peut fonctionner en plus faible éclairage. En effet, le tableau végétal fonctionne comme un écosystème en circuit fermé, donc, génère lui-même suffisamment d'engrais naturels permettant la vie des plantes. Le support végétal étant une sculpture rocheuse participant à l'esthétique de la réalisation, il n'est donc pas nécessaire de couvrir toute la surface en végétaux. On obtient ainsi une composition équilibrée entre l'eau, le minéral et le végétal.

La sculpture rocheuse est réalisée à base d'un mortier de sable-resine-pigment terreux appliqué sur un haut relief composite léger. Elle est réalisée manuellement et chaque pièce est unique. Le cadre en plexiglas protège de tout débordement, fuite, goutte ou projection.

Une circulation d'eau continue irrigue les plantes par ruissellement et capillarité. La réserve d'eau (2 mois en moyenne) est au sol, cachée ou non, ou dans un meuble et reliée par une micro-tuyauterie. Une alarme sonore astucieuse et discrète prévient lorsque le niveau dans la réserve est trop bas. Une mini pompe alimentée en 12 volts commande la circulation d'eau.

Objet design, écosystème-tamagocchi ou jardin sauvage d'intérieur, Bobio est livré en kit dans un colis protecteur isotherme.

Composition sur mesure de :

- de 1m² à 4m² : 1 945 euros /m² + 1 boîtier-réserve d'eau 1 064 euros.

- plus de 4m² : 1 234 euros /m² + 1 boîtier-réserve d'eau 1 447 euros.



Cosmolithe

(Longueur : 120cm, poids : 15 Kg)

Cette création au design en lévitation évoque l'origine de la vie sur terre...ou le futur de l'humanité? Cosmolithe est une sculpture-support pour des colonies de microflores pionnières (Bryophytes), théâtre d'une compétition territoriale interactive. La sculpture est pourvue d'une réserve qui, à l'image des nappes phréatiques, redistribue l'eau selon un procédé énergétique simple et écologique: la capillarité.
Ce paysage de mousse vivante en lévitation sera bientôt décliné à la dimension de 25cm de long et fixé sur un piedestal en fer.
Prix : 325 euros. Disponibilité prévue pour mars 2009.

Par la présence de ses ruissellements et de ses plantes, chaque écosculpture:

  • améliore le "chi" (l'énergie Vitale dans notre intérieur selon le feng-shui),
  • assainit l'air en le re-humidifiant (le chauffage le dessèche),
  • dépollue votre intérieur en piègeant les particules en suspension dans l'air.
ATELIER PAUL LOUIS DURANTON
11, RUE DE VILLENEUVE
77320 MEILLERAY.
Tél. :
01 64 65 14 30.

Effets du gel sur cactus orchidee

Mon pied de cactus orchidée (Epicactus), superbe au printemps 2008, n'a pas supporté les vagues de froid de cet hiver, alors qu'il avait bien résisté depuis trois ans.J'avais pourtant mis la potée plus à l'abri contre le mur du balcon, mais les températures ont vraiment été trop basses. Le résultat, cette curieuse couleur albinos... Du sorbet de cactus !
Il reste encore des parties bien vertes à la base, je verrai au printemps si quelques espoirs sont encore permis.Même le pied d'aspidistra a souffert un peu, alors qu'il vit dehors depuis que je suis revenu m'intaller à Paris, voici plus de dix ans maintenant. J'avais aussi un pied de phalangère (Chlorophytum) qui avait tenu bon depuis mon emménagement dans mon appartement actuel. Mais cette année, la plante est cuite, archicuite !

dimanche 15 février 2009

Rue de l'Echiquier, nouvelle maison d'edition

Mercredi dernier, je suis allé au lancement des deux premiers livres de la collection "Conversations solidaires" de la toute nouvelle maison d'édition Rue de l'Échiquier.

À l'occasion de ce lancement, une table ronde était organisée sur la place de l'économie sociale et solidaire dans un monde en crise, en présence de Martin Hirsch, haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté, Patrick Viveret, philosophe et magistrat à la Cour des comptes, Jean-Marc Borello, délégué général du groupe SOS, Pierre Duponchel, fondateur du Relais et Jean-Guy Hencquel, fondateur du réseau Cocagne.

Tout ceci se déroulait au Comptoir Général, un lieu surprenant à découvrir, près du canal Saint-Martin (presque en face du café Prune), dans le 10è arrondissement. Voici une petite vidéo rapide pour vous donner un tout petit aperçu du lieu...
video
Le Comptoir général, un lieu inattendu dédié à la solidarité et à l'environnement, au 80 quai de Jemmapes. Les photographies exposées ont été réalisées par Danielle Voirin sur Le Relais et Christophe Goussard sur le réseau Cocagne.

Les deux livres de la collection "Conversations solidaires" nouvellement publiés :
Dans un pays de Cocagne (entretien avec Jean-Guy Henckel)
Ce livre est le portrait de Jean-Guy Henckel par lui-même, au fil d’entretiens qui se sont succédé pendant six mois : un adolescent marqué par le vent de liberté qui souffle sur la classe ouvrière à la fin des années soixante, un professionnel du social prêt à tout pour remettre en selle les personnes dont il s’occupe, un communicant hors pair qui parvient à faire émerger le premier Jardin et à assurer peu à peu son essaimage. Mais aussi un fils, un père, un ami, un « chef », qui mène sa vie sur un fil tendu, celui de l’action, en recherche permanente d’équilibre.
format : 120 x 200 mm
nombre de pages : 160 pages
prix : 14 euros

Le relais envers et contre tout (entretien avec Pierre Duponchel)
Au fil d’entretiens qui se sont succédé pendant six mois, c’est toute l’originalité de la démarche entreprise par Pierre Duponchel qui se fait jour : un combat permanent pour la reconnaissance des spécificités du secteur de l’insertion et de « l’entreprise à but socio-économique », et la conviction sans faille que la lutte contre l’exclusion se doit de déplacer toutes les montagnes et toutes les lois. C’est aussi le portrait d’un « homme-bloc », entièrement voué à l’action, qui se méfie du verbe et des mots galvaudés pour privilégier les gestes qui font vraiment changer la vie des personnes en difficulté. Ses doutes, quand ils affleurent, sont vite dépassés par de nouvelles initiatives.
format : 120 x 200 mm
nombre de pages : 144 pages
prix : 12 euros


Prochaines parutions, dans la collection "Conversations écologiques" :
Des jardins en partage par Eric Prédine, échange avec Jean-Paul Collaert

Autopsie du monde animal par Allain Bougrain-Dubourg, échange avec Guillhem Lesaffre

Parution prévue pour le 23 avril 2009.

samedi 14 février 2009

Des coeurs et des fleurs pour la Saint-Valentin

Belle et douce Saint-Valentin à toutes et à tous ! Et pour cette journée sous le signe de l'amour, quelques coeurs fleuris chères visiteuses et chers visiteurs...
(Euroflorist, à partir de 20 euros)
(Florajet.com, à partir de 35 euros)

(Interflora, 63 euros)
(BeBloom, 64 euros)

(Au nom de la rose, 75 euros)(Le Bouquet Nantais, 75 euros)


(Fleurs de Prestige, 950 euros)

Bon week-end, moi ce soir, je fais la fête avec une nuit de carnaval !

vendredi 13 février 2009

Tressage de l'osier vivant et vannerie contemporaine

Les 14, 15, 21 et 22 février 2009, vous pouvez suivre un stage de tressage d'osier vivant avec le vannier Laurent Weiss (Atelier Saul'y tresse) dans la Galerie Végétale (Paris 10è).
Du 21 février au 15 mars, la Galerie Végétale expose des pièces uniques de vannerie contemporaine. Ces pièces, issues du travail de 4 artistes aux langages très différents, ont comme point commun l'osier.
Laurent Weiss le mélange à d'autres matières comme la résine ou le tresse d'une façon très aérienne.
Klaus Seyfang utilise aussi bien la peau de l'osier que l'osier pour créer des contenants sur-dimensionnés et voluptueux.
Eva Seidenfaden vit et travaille au Danemark et organise des rencontres, des stages et des symposiums autour de l'osier sur le plan international.
Valérie Valade revisite le traditionnel panier en osier qui ne garde de reconnaissable que l'anse.

Ces pièces s'intègrent parfaitement dans l'univers végétal et contemporain de la Galerie Végétale. Dans un espace dédié à la nature, vous y trouverez des fleurs de saison en bouquets, en installations, en images sur les murs et des objets inspirés par la nature et le végétal.

Infos pratiques :
Vernissage de l'exposition le 21 février à partir de 18 h.
La Galerie Végétale,
29 rue des Vinaigriers,
75010 Paris.
Tél.: 01 40 37 07 16.
Du mardi au jeudi, de 10 h à 19 h 30.
Les vendredi et samedi, de 10 h à 20 h.
Le dimanche, de 10 h à 19 h.
L'entrée est libre.

jeudi 12 février 2009

Qu'est-ce qu'une bonne plante pour balcon ? Regle 2

Continuons à cerner les critères pour choisir ou trouver une bonne plante pour balcon. Règle 1, une plante pas trop envahissante. Règle n°2 : une plante bien adaptée à l'exposition de son balcon.

Inutile de vouloir cultiver des fuchsias ou des impatiens sur un balcon exposé au soleil du Midi et surchauffé pendant la belle saison. C'est l'échec presque assuré ! Quant aux pourpiers à grandes fleurs et aux gazanias installés sur une fenêtre ou dans une cour ne recevant jamais de soleil, vous ne verrez pas souvent leurs belles fleurs s'ouvrir...
Soleil ou ombre, mais aussi vent ou coin abrité, telles sont les conditions à repérer avant de se lancer dans des plantations, tout en tenant compte bien sûr du climat de sa région surtout quand on veut tenter la culture de belles exotiques à la rusticité toujours limitée.

Au soleil brulant (exposition Sud et Ouest), vous pouvez planter :
  • Les brachycomes, les pourpiers à grandes fleurs, les gazanias, les géraniums (Pelargonium), les pétunias et les ficoïdes pour les plantes annuelles.
  • Les romarins, les thyms, les marjolaines, le laurier sauce et les basilics pour les plantes aromatiques.
  • Les tomates, les aubergines, les piments, les poivrons et les physalis pour les légumes.
  • Les agapanthes, les anthémis (Argyranthemum), les asparagus, le boussaingaultia (Anredera cordifolia), les agrumes, les cyperus et le papyrus (Cyperus papyrus), l'Impatiens sodenii, les daturas et les brugmansias, les cassias, les bougainvillées, les dipladénias, les grisélinas, les grévilléas, les hibiscus (Hibiscus x rosa-sinensis et H. coccineus), les lantanas, la misère pourpre (Tradescantia pallida 'Purpurea'), le Solanum rantonetti, les lauriers roses, les grenadiers, l'olivier, l'oeillet d'Inde géant (Tagetes lemonii) et les sauges pour les plantes exotiques à rusticité limitée.
  • Les jourbarbes (Sempervivum), la plante curry (Helichrysum angustifolium), les orpins (Sedum), la valériane des jardins (Centranthus ruber) et les vergerettes (Erigeron karvinskianus) pour les plantes vivaces rustiques.
  • Les abélias, les escallonias, les lavandes, les lilas des Indes (Lagestroemia), les pittosporums et les potentilles arbustives pour les arbustes.

Au soleil du matin (exposition Est), vous pouvez planter :
  • Tous les bégonias, les impatiens, les némésies, les pétunias et les bacopas pour les plantes annuelles.
  • Les menthes, le céleri perpétuel ('Parcel'), le persil et le cerfeuil pour les plantes aromatiques.
  • Les salades à couper et les poirées pour les légumes.
  • Les abutilons, les diascias, les fuchsias, les helxines, les misères (Tradescantia, Callisia), l'Amorphophallus konjac, le Pinellia pedatisecta, le Typhonium venosum et le vallota (Cyrthantus purpureus) pour les plantes exotiques à rusticité limitée.
  • Les ancolies, les bugles rampants (Ajuga reptans), les coeurs-de-Marie (Dicentra spectabilis), les cyclamens nains, le Dicentra scandens, l'Hibiscus coccineus, les heuchères, les hellébores, les hostas, les saxifrages araignées (Saxifraga stolonifera), les laîches (Carex), les lamiers et les tolmieas pour les plantes vivaces rustiques.
  • Les aucubas, les azalées, les camélias, les fusains à feuillage persistant, le houblon doré, les mahonias, les osmanthes, les rhododendrons et les sarcococcas pour les arbustes.

Dans un coin sans soleil mais bien clair (au Nord), vous pouvez planter :
  • Les bégonias, les coléus et les impatiens pour les plantes annuelles.
  • Le céleri perpétuel ('Parcel'), le cerfeuil, le cerfeuil musqué et le persil pour les plantes aromatiques.
  • Les salades à couper pour les légumes.
  • Les aralias du Japon (Fatsia japonica), les aspidistras et les phalangères (Chlorophytum comosum et toutes les variétés) pour les plantes exotiques à rusticité limitée.
  • Les cymbalaires (Cymbalaria muralis, C. pallida), les bugles rampants (Ajuga reptans), les cyclamens nains, les fougères (Cyrtomium falcatum, C. fortunei, Dryopteris, etc.), les hostas, les lierres (Hedera helix et ses nombreuses variétés) pour les plantes vivaces rustiques.
  • Les aucubas et les houx pour les arbustes.

Dans un coin sans soleil et peu lumineux, vous pouvez planter :
  • Les bégonias semperflorens et les impatiens (Impatiens Walleriana-Hybrides) pour les plantes annuelles.
  • Éviter les plantes aromatiques et les légumes.
  • Les aspidistras et les misères (Tradescantia fluminensis et variétés) pour les plantes exotiques à rusticité limitée.
  • Le muguet, les sceaux de Salomon et les lierres (Hedera helix et ses nombreuses variétés) pour les plantes vivaces rustiques.
  • Les aucubas et les ifs pour les arbustes.

Petites listes non exhaustives, que je compléterai au fur et à mesure de mes découvertes et que vous pouvez compléter par vos commentaires, surtout n'hésitez pas !

mercredi 11 février 2009

3 cadeaux pour la Saint-Valentin

Pour la Saint-Valentin, voici trois cadeaux à faire livrer chez celle ou celui qui compte le plus pour vous ! 3 idées végétales proposées par Liste Verte, la boutique en ligne de plantes pour la maison, le balcon et le jardin.

Le cactus coeur
(15 euros, livraison comprise)Le lierre coeur
(25 euros, livraison comprise)La rose stabilisée
(30 euros, livraison comprise)

Ps : bon, la Saint-Valentin, oui pourquoi pas, mais après tout, vous pouvez aussi vous faire un petit plaisir (et même un gros !) et vous les offrir ces petits cadeaux !

mardi 10 février 2009

Rose eternelle pour la Saint-Valentin

Le site Florajet.com lance Déesse, la rose naturelle et éternelle ! Un cadeau luxueux et original pour la Saint-Valentin par exemple...
Déesse est le fruit d’un amour inconditionnel pour les fleurs combiné à un savoir-faire unique. Cette alchimie a donné naissance à un produit d’exception : une rose qui conserve tout l’éclat de ses pétales et toute la majesté de sa tige pendant plusieurs mois !
La plus grande attention a été portée au choix des fleurs afin de proposer un produit parfait. Toutes les roses sont traitées manuellement et se développent dans des conditions optimales. Délicatement cueillies lorsqu’elles sont arrivées à maturité, elles entrent immédiatement dans un processus de préservation. La rose Déesse n’est pas toxique et présente l’avantage d’être moins allergène qu’une rose classique (la composition du liquide de préservation est faite à base de produits naturels). Cette rose fraîche stabilisée n'a pas besoin d’entretien, d’eau et de lumière. Elle peut être conservée pendant plusieurs mois dans un endroit sec et sans exposition directe au soleil.
Afin d’accentuer le caractère résolument glamour et haut de gamme de son produit, Florajet.com commercialise la rose dans un écrin raffiné qui contribuera à la mettre en valeur et à la positionner comme un véritable bijou floral à offrir pour la Saint-Valentin mais aussi en de multiples autres occasions. Deux coloris sont proposés, le rouge et le blanc.La rose Déesse est commercialisée à partir de 29€ TTC.
Vous pouvez consulter son mini site : Déesse, la rose éternelle !

Doté d'une hotline, le groupe Florajet.com répond aux exigences de ses clients 7 jours sur 7 et 365 jours par an. En sa qualité de transmetteur floral, Florajet.com livre les fleurs en 4 heures, même le dimanche.

lundi 9 février 2009

Atelier floral pour la Saint-Valentin

Pour la Saint-Valentin (14 février prochain), le C.I.B.F organise un atelier floral qui permettra à tous ses participants de faire et se faire plaisir en réalisant des bouquets de fleurs. Une belle façon personnalisée de célébrer cette fête !
Cet événement est animé par le designer floral Catherine Muller. Il est prévu pour le 13 février, de 19 h 30 à 21 h 30 au CAB, 2 place du Palais Royal, Paris 2è. Réservation au tél. : 01 44 50 55 19.

dimanche 8 février 2009

Qu'est-ce qu'une bonne plante pour balcon ? Règle 1

Quand on jardine sur un balcon, il est facile de se laisser tenter par de belles fleurs ou plantes à feuillages décoratifs qui, en fait, ne supportent pas cette culture en pot dans les airs ou alors avec des soins excessifs. Je vais essayer de préciser les critères qui font qu'une plante est bien adaptée aux jardins de balcons.

La culture sur un balcon, c'est forcément dans un pot, une jardinière ou une suspension. Donc la première règle ou le premier conseil (car après tout chacun est libre de jardiner comme il le souhaite) : il faut éviter les plantes qui ont une croissance trop importante.
(Impatience géante de l'Himalaya, Impatiens glandulifera, photographiée en mai)

Je citerais la belle impatiens géante de l'Himalaya (Impatiens glandulifera). Elle pousse bien dans un bac et même beaucoup trop. En plein été, il faut l'arroser presque matin et soir, tous les jours ! Une véritable corvée. Et elle atteint très vite des dimensions excessives, mes pieds ayant dépassé les 1,50 m de hauteur en plein été. Avec les bourrasques qui soufflent plus souvent dans les étages, la plante est trop malmenée et risque de casser, avec tous les risques de chute dans la rue qui en résultent... Et je n'oublie pas l'extrême sensibilité de cette impatiens aux araignées rouges pendant les chaudes journées d'été. Bref, jolie mais inadaptée.
En me promenant dans Paris, je rencontre des marronniers ou d'autres arbres qui peuvent devenir tous aussi imposants même cultivés dans un petit pot et parfois sur le rebord d'une fenêtre. Ca pousse et même très bien ! Mais je n'aimerais pas être obligé d'entretenir ces plantes et quelle angoisse quand un orage est annoncé !
Il faut faire attention aussi avec les plantes dites grimpantes, mais qui en fait ne s'agrippent pas toutes seules au support mis à leur disposition. Une année dans un autre appartement, j'ai cultivé des courges miniatures ('Baby Bear', 'Baby Boo'), que j'ai laissé retomber le long du balcon. En fin d'été, les pousses atteignaient presque 2 m de longueur pour les plus grandes, avec de jolis petits fruits qui se balançaient au moindre vent. J'avais oublié ma voisine du dessous, qui n'a pas du tout apprécié ces rideaux végétaux devant sa fenêtre... Ambiance !

Conclusion du jour : il faut des plantes qui poussent bien, oui, mais pas trop !
Suite au prochain épisode...

La nature sur les murs par Ich&Kar

Hier je vous ai montré le papier peint Bonzaii créé par Flod, aujourd'hui je vous propose trois wall stickers dessinés par Ich&Kar et présentées sur le site Domestic.

Ich&Kar est un tandem graphique impertinent exerçant un regard décalé, mais toujours qualifié sur des sujets aussi divers que la mode, la gastronomie, la musique, le design et l’architecture allant du luxe à la grande consommation. Instigateurs de messages et d’imaginaires devenant identité visuelle, le moteur de ce duo de créateurs est d’insuffler du sens avec humour et légèreté.
Jungle Pink(Format : 150 x 100 cm, la photo contient 2 packs; 74 euros)

Jungle peas
(Format : 200 x 100 cm; 61 euros)

Jungle cactus green
(Format : 150 x 100 cm; 74 euros)

Ces trois wall stickers font partie de la collection Wall Drawings. Celle-ci est dessinée par des graphistes, des designers et des artistes issus de territoires créatifs et d’horizons divers. Véritable alternative au papier peint, la collection Wall Drawing passe littéralement la main à l’utilisateur qui, invité à convertir son intérieur en espace d’expression devient l’auteur de son propre décor. Grâce à Wall Drawing, l’« espace mur » devient le terrain d’un jeu de composition et de narration à investir et à inventer. Libre des contraintes inhérentes au papier peint, la collection Wall Drawing, au-delà de l’intérêt pratique qu’elle représente (vous n’avez plus besoin de table à tapisser ni de colle), permet de repenser la place et le rôle du décor et de l’ornement dans nos intérieurs. Là où toute une partie de la collection puise sa force visuelle dans les aplats francs de couleur du dessin vectoriel et où seul le trait de découpe donne naissance au dessin, un autre pan de la collection ouvre le spectre graphique aux dégradés, aux superpositions colorées, aux textures élaborées, aux empreintes manuelles donnant ainsi naissance à une esthétique plus « low tech ».
Facile à poser, autocollant, vous n'avez qu'à choisir votre modèle dans la collection, composer
vous-même votre visuel et habiller un mur, une porte, un meuble… dans votre maison.

samedi 7 février 2009

La nature sur les murs par Amkashop.com

Je dois refaire toute la déco de mon vieil appartement... Peinture, papier peint ou tissu, que mettre sur les murs ? Je n'ai pas encore décidé, mais en attendant je vous montre quelques idées glanées ici et la. Aujourd'hui un papier peint XXL proposé par Amkashop.com
(Créateur : Flod)

Baptisé Bonzaii, ce papier peint grand format est obtenu par impression numérique. Il est proposé au prix de 34 euros / m2 et réalisé sur mesures.
Et voici un aperçu de l'effet obtenu ...

vendredi 6 février 2009

2 rendez-vous "nature" avec Nature & Découvertes

Nature & Découvertes vous proposent deux rendez-vous "nature" exceptionnels le samedi 7 février :

1 - Rendez-vous pour le Café-conso “Maison verte cherche déco écolo”, de 10h30 à 12h30 à l’Entrepôt.
Comment choisir son tapis, son matelas, ses étagères? Quel matériau privilégier? Existe-t-il des labels pour distinguer les meubles et objets de décoration d’intérieur responsable?
Ce café-conso vous propose de faire un tour d’horizon des dangers et des solutions qui existent pour se sentir mieux chez soi tout en protégeant la planète et ses habitants.
La table-ronde est animée par Elisabeth Laville, co-fondatrice de mescoursespourlaplanete.com, avec la participation de Milka Pantelic du Magazine D’Eco, Grégoire Even de WWF (www.protegelaforet.com), Olivier Raud, gérant de la Scop et fabricant de mobilier écologique, Pierre Royer, Chef de Groupe Développement Durable de Castorama et de Corinne Bullat, décoratrice et auteure de « Une chambre d'enfant saine et écologique ».

L’Entrepôt,
7, rue Francis de Pressensé, 75014 Paris.
Métro Pernety
Entrée libre.

2 - Rendez-vous avec Érik Orsenna, invité exceptionnel de Nature & Découvertes, de 14h30 à 16h30 au Cinéma Max Linder Panorama.
Nature & Découvertes et le magazine Terre Sauvage organisent une Conférence Grands Témoins de la Nature dédiée à Erik Orsenna et à son engagement. Écrivain et conseiller d’État depuis 2000, Erik Orsenna répondra à diverses questions autour de l’avenir de l’eau. Il sera entouré de Jean Launay, député du Lot et président de l’agence de bassin Adour-Garonne,
de Jean-Claude Lefeuvre, directeur de recherches au Muséum National d’Histoire Naturelle, d’Éric Lesueur, membre de la direction générale de Véolia-eau et de Ghislain de Marsily, géologue et membre de l’académie des sciences. Une séance de dédicaces du dernier livre d’Érik Orsenna « L’avenir de l’eau » aura lieu en fin de conférence.

Max Linder Panorama
24, boulevard Poissonnière - 75009 Paris
Métro Bonne Nouvelle
Conférence gratuite, ouverte à tous.
Réservation des places sur le site www.natureetdecouvertes.com
ou
dans le magasin Nature & Découvertes le plus proche.

jeudi 5 février 2009

Février, le mois du begonia

Nouveau mois… Nouveau rendez-vous avec l’Office Hollandais des Fleurs ! En février, quand l’hiver s’habille de gris et la maison est en mal de gaieté, comment transformer son espace de façon inattendue ? Avec les bégonias Rex hybrides.
Elu plante du mois de février, le bégonia apporte une note d’imprévu aux intérieurs : ses feuilles singulières aux effets graphiques et extravagants (tigrés, vrillés, spiralés, tachetés…) en font un véritable antidote anti-morosité ! De plus en plus de bégonias à feuillage décoratif sont proposés pour embellir la maison. Les variations des feuilles sont telles qu’elles semblent infinies.

mercredi 4 février 2009

Du lilas debut fevrier...

Est-ce bien raisonnable ? Certes non. Mais il faut reconnaître que le regard est immédiatement attiré par ses gros bouquets immaculés et parfumés suspendus dans les airs au bout des branches dégarnies, presque sans feuille.Mais que va devenir cette plante forcée sous abri une fois qu'elle sera installée dans un jardin ou sur un balcon si les gelées continuent ou se font plus sévères ? Je ne donne pas cher des belles grappes blanches qui vont vite roussir sous les assauts du froid. Ca ne tuera pas l'arbuste qui repartira au printemps. Mais qui ne refleurira pas ! Pas avant l'année prochaine si la reprise se passe bien.

Le lilas en avril ou en mai, c'est très bien.
En attendant, je veux bien quelques fleurs forcées, mais uniquement celles qui ne sont pas trop hors saison, comme l'hellébore...ou les crocus, les iris nains (Iris danfordiae), les narcisses...