mardi 4 août 2009

Libérons les géraniums lierres !

Les prises d'otages continuent... Cette fois-ci une jardinière de géraniums lierres s'est faite emprisonner...

Les petites fleurs tentent en vain de s'échapper des lourds barreaux qui les cadenassent, rien à faire... Mais que fait le Front de Libération du Pélargonium ?

1 commentaire:

Plantine a dit…

Je ne vois qu'une personne : José Bové !

A bas les privilèges des Humains,
Libérez le Pelargonium !

Rendez leur liberté à toutes les espèces opprimées.

Venez en masse pour faucher* les grilles.

Tout ensemble pour la liberté du Végétal !

*Couper avec une faux, pas barboter